A part of ROBERT PATTINSON FRANCE
Le premier forum francophone dédié à l'acteur britannique Robert Pattinson ! Enjoy !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OS : Une fête inoubliable...

Aller en bas 

Georgia's OS Halloween
1/10
0%
 0% [ 0 ]
2/10
0%
 0% [ 0 ]
3/10
0%
 0% [ 0 ]
4/10
13%
 13% [ 2 ]
5/10
6%
 6% [ 1 ]
6/10
6%
 6% [ 1 ]
7/10
38%
 38% [ 6 ]
8/10
13%
 13% [ 2 ]
9/10
19%
 19% [ 3 ]
10/10
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 16
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: OS : Une fête inoubliable...   Lun 8 Nov - 22:00

Et voilà la mienne ^^ J'espère qu'elle vous plaira... Bonne lecture Smile

Une Fête Inoubliable

Cela faisait un moment que j’avais envie de faire une fête d’Halloween pas comme les autres. On ne peut pas dire qu’ici ce soit une fête aussi populaire qu’elle ne l’a été à une époque et c’est bien dommage, c’est tellement sympa de voir des enfants avec des déguisements tous aussi effrayants les uns que les autres, qui vous menacent de vous jeter un vilain sort si vous ne leur donnez pas de bonbons. Pourtant cette fête serait d’origine bretonne. Qu’on se le dise ! Les anglais ont su garder cette tradition, tant mieux, il faut bien que la fête de la citrouille se perpétue quelque part, non ?

C’était pour cela que j’avais envie de me rendre dans la belle capitale anglaise, histoire de me faire de grosses frayeurs en me retrouvant face à des fantômes sortis de nulle part, hurlant à la mort de la façon la plus lugubre qui soit. J’avais en tête à un moment de me dégoter un hôtel miteux, plein de toiles d’araignées et des rats courant partout, histoire de me mettre dans l’ambiance, mais je préférais vivre cette ambiance à l’extérieur.

Voilà donc quelques jours où j’étais sur place, histoire de revoir la belle capitale anglaise - que je n’avais pas revue depuis 1993 à l’occasion d’un séjour linguistique de deux mois quand j’étais au lycée - avec mes amis que j’avais rejoins là-bas : Anna, une grande brune aux cheveux longs ondulés, et aux yeux noirs, plutôt calme, qui avait le même âge que moi, Roland qui connaissait Londres comme sa poche, il en était natif et de ce fait, parfaitement bilingue. Il approchait la quarantaine, mais faisait plus jeune que son âge. Il était châtain aux yeux noisette, d’un tempérament flegmatique typique à tout anglais qui se respecte. Il était venu avec son frère Eric, plus jeune de deux ans, mais qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau tant physiquement que de caractère. C’était aussi l’occasion de faire de nouvelles rencontres, et pouvoir passer de bons moments avec plein de “souvenirs à ramener dans les valises”. Ils m’emmenèrent dans un pub juste après mon arrivée. Ce pub s’appelait The Boot, il était situé dans le quartier de Saint Pancras (la station de l’Eurostar). Il avait des façades vitrées de petits carreaux encadrés de baguettes en bois jaune. Elles étaient séparées par des sortes de grosses colonnes blanches et surplombées par une large bande, blanche également. Une colonne sur deux était agrémentée d’appliques dont le support en point d’interrogation rouge, finissait par une boule. Le nom du pub était de couleur jaune ainsi que de larges bandes verticales qui soulignaient les baies. Le reste de la façade était rouge. A l’extérieur, il y avait des tables en bois noir et des parasols noirs et jaunes.

Alors qu’on dégustait un délicieux Irish Coffee à l’intérieur, ils me parlèrent de ce lieu comme étant soit disant le lieu de prédilection de créatures maléfiques en tout genre lors des fêtes d’Halloween. Je me demandais bien pourquoi. Mais en y réfléchissant, c’est sûr qu’avec des couleurs pareilles, cela ne pouvait qu’attirer les créatures en question !

Ils me parlèrent également d’un ami à eux qu’ils tenaient à me faire connaître. Ils semblaient impatients et enthousiastes de me le présenter. Mais que pouvait-il avoir de si spécial ? J’en étais à me demander s’ils ne me réservaient pas une surprise : une rencontre dont je rêve depuis longtemps.

- C’est pas possible qu’ils le connaissent !? pensais-je en les regardant l’un après l’autre. Il est vrai que j’aimais bien parler de lui, de son parcours professionnel, et je ne savais pas pourquoi, mais j’étais fière qu’il soit anglais. Sans doute à cause de mes origines Londoniennes. Il y avait aussi le fait qu’il m’inspirait des histoires.

On trouva nos déguisements dans une grande boutique de farces et attrapes où l’on pouvait dénicher de tout à l’occasion de cette fête. J’avais choisi un déguisement de jeune sorcière. Anna avait trouvé des teintures pour cheveux qui partent au premier shampooing, parfait pour moi, j’avais choisi noir corbeau et de quoi me faire des mèches blanches, une grande robe noir avec une large ceinture en fausse peau de lézard où pendait une araignée. On pouvait aussi y trouver des chaussures très marrantes, et je pus trouver mon bonheur. Elles avaient un talon haut, un bout recourbé (qui me faisait penser au Choixpeau magique dans Harry Potter), la partie supérieure faisait une grande langue à bout carré remontant sur le coup de pied. Elles étaient agrémentées d’une boucle dorée de forme carrée où étaient des dessinées sur tout le tour, des toiles d’araignées et des petites araignées. J’avais trouvé un chouette chapeau de sorcière, avec un large ruban prune qui faisait tout le tour de la base. Comme bijoux, j’avais trouvé un large collier en perles noirs monté sur élastique, et des petites chauves souris à mettre aux oreilles. Anna, Eric et Roland en panne d’inspiration, décidèrent de se déguiser eux aussi en sorciers.

- Comme ça on fera le gang des sorciers, déclara Anna avec une voix de sorcière qui faisait plus vraie que nature.

On était rendu au soir d’Halloween. Il était temps de se préparer. Je voyais des coups d’œil complices se balader entre Anna et les deux frères. Que pouvaient-ils bien mijoter à l’insu de mon plein gré ces trois-là ? J’en étais même à me demander si je ne commençais pas à me douter de quelque chose. Déjà ce qu’ils ne m’avaient pas dit, c’était que cette fameuse soirée se déroulait justement dans ce pub !
En arrivant, on pût admirer la décoration de la façade : les boules des appliques avaient étaient recouvertes de draps blancs pour faire comme des fantômes ; une longue guirlande lumineuse représentant des citrouilles avec des grimaces de toutes sortes, courait tout le long de la bande blanche et des squelettes tenant des chopes de bière avaient étaient installés aux tables extérieures.

En entrant, on dût passer un rideau en toile d’araignées, puis se frayer un chemin au milieu de monstres, de citrouilles et de zombies de toutes sortes. J’avais repéré un grand vampire fumeur non loin de nous : les cheveux en bataille, le teint blafard, les yeux clairs cernés de noir, les lèvres rouge sang, des traces de morsures dégoulinantes dans le cou. Sans doute un humain fraîchement « reconverti ».

- Voilà un vampire qui n’a pas peur de partir en fumée, dis-je à mes amis.

Amusé par ma réflexion, le grand vampire se retourna vers moi. Je ne pus m’empêcher de le regarder fixement dans les yeux. Mon cerveau eut un raté quand je le reconnus enfin. Je ne sais pas ce qu’il me prit, mais je me mis à bafouiller :

- Wow wow wou wou wou wou !

Enfin, là, ce n’était même pas du bafouillage, c’était surtout du n’importe quoi. Je dû me retourner, tellement je me sentais rouge cramoisie de honte et de confusion, mais lui était écroulé de rire. Quant à mes chers camarades, je n’en parle même pas. J’avais là une chance incroyable de me retrouver face à lui, même avec ce maquillage, il était vraiment craquant. Vous voyez de qui je veux parler ? Non ? Comment ? C’est pourtant en interprétant un rôle de vampire - un peu spécial certes : il ne boit pas de sang humain, ne dort jamais, a des dons bien particuliers : sa force, sa rapidité, sa capacité à lire les pensées des autres, vous ne voyez vraiment pas ? Il tombe même amoureux d’une mortelle ! Bon, vous y êtes là ? - qu’il s’était fait vraiment connaître. Eh oui, vous avez trouvé, je me trouvais face à ce grand et beau - quoi qu’un peu effrayant pour le coup - Robert Pattinson. Détail qui m’avait amusée : il tenait une bouteille d’Adelscott. C’était le nom que j’avais donné à un des personnages de ma première histoire : Adèle Scott, mais que je comptais révéler dans la suite.

Roland dit alors :

- Bon, ben, pas la peine que je te le présente. Rob, je te présente Agnès, future écrivaine en herbe que tu inspires beaucoup, fit-il avec un clin d’œil.

Le jeune homme était très flatté par cette révélation, malgré qu’il sache qu’il en inspirait beaucoup et de toutes sortes. J’eus aussi le privilège de voir en direct le fameux passage de main dans ses cheveux. Je le trouve si touchant quand il fait cela.

- Et c’est quel genre d’histoire dis-moi ? me demanda-t-il dans un français parfait.

J’eus du mal à avaler ma salive, tellement j’étais surprise qu’il me pose cette question, en français de surcroît, et… s’adresse à moi en fait.

- Fantastique, répondis-je la gorge tellement serrée, que je lui sortis cela avec la voix de Bart Simpson.

On se mit à éclater de rire.

- D’ailleurs, l’un des personnages porte le même nom que ta bière, enfin écrit différemment bien sûr, continuais-je avec ma voix normale, mais toujours aussi intimidée.

Il faut dire qu’il dégage un charme fou avec son regard magnétique et un sourire à faire fondre un glaçon en moins de deux.

- C’est vrai ? demanda-t-il en riant.

Il s’approcha de moi pour m’avouer un secret qu’il me glissa dans l’oreille.

- Si ça peut te rassurer, je suis aussi intimidé que toi, même si j’en ai pas l’air.

- Wow, lui répondis-je surprise, alors qu’il se redressait.

- Roland m’a parlé de toi, il m’a dit que tu étais la petite fille d’un écrivain à moitié anglais qui était entre autres l’auteur de La Mouche. Je suis très heureux de te rencontrer. J’espère que ton livre va marcher et que tu pourras suivre les traces de ton grand-père.

- J’aimerais bien.

- J’en doute pas, me répondit-il avec un clin d’œil.

Je sentais qu’il était sincère en me disant cela. Ses paroles me donnèrent des ailes.

Alors que je dégageais mes cheveux de mes épaules, il remarqua la même estafilade que lui sur mon cou. Il me dit alors :

- Tiens, tu y as eu droit toi aussi ?

- Eh oui, même les sorcières se font vampiriser. Un bête moment d’inattention.

- Si ça se trouve on a eu à faire au même.

- Vas savoir, on verra bien quels genres de dons particuliers on développe.

On sentait tout les deux qu’une nouvelle complicité était en train de naître, on se sentait sur la même longueur d’onde.

Une fois sa cigarette terminée, il nous proposa un verre d’un cocktail de circonstance :

- Non, de la sangria ? remarqua Anna en riant.

Il nous invita à nous asseoir à une table déserte. Il choisit de s’asseoir à côté de moi. J’étais un peu gênée, mais la conversation qui suivit m’aida à me sentir plus à l’aise, et lui aussi.

- J’aimerais que tu me parles de ton histoire.

- Ouh, par où commencer ? Pour tout te dire, je trouvais qu’entre les loups-garous, les vampires et les revenants, ça manquait un peu de faucheuses. En fait l’idée m’est venue quand j’étais en vacances chez mes beaux-parents en Vendée. J’étais dans la chambre où dormaient deux de mes enfants, et d’un coup je me suis mise à me demander dans quel genre d’histoire rocambolesque je pourrais t’embarquer.

Il éclata de rire.

- C’est là qu’est venu le deuxième chapitre. Et puis il fallait que je te trouve un personnage et un nom.

Je me mis à lui raconter ce qu’il lui arrivait : le roulage de pèle à la sœur de sa petite amie, sa mère qu’il appelle chérie, sa petite amie qu’il calcule à peine, son père à qui il donne une tape magistrale dans le dos, le coup du baluchon dans les toilettes, l’évier qu’il confond avec les toilettes, et la nuit qu’il en entame dans la voiture de ses parents, dans le garage, les rêves qu’il fit pendant une semaine et ce qu’il se passait à la boutique où il travaillait à Londres. Enfin, je ne vais pas tout vous raconter non plus autrement je risque de dépasser le nombre minimum de pages pour vous raconter cette fabuleuse soirée que j’ai passée aux côtés de Rob. Il ne perdait pas un mot de ce que je racontais en étant écroulé de rire.

- Mais pour ça il fallait que j’explique comment tu en étais arrivé là. Donc j’ai écrit le premier chapitre où je raconte qu’Arnaud se trouve à Chartres avec des amis, et il croise une femme avec qui il a un lien de parenté qu’il découvre par la suite. En fait il a un prénom français parce qu’il a des origines françaises, et sans savoir pourquoi, il se sent attiré par ce pays où il vit une partie de l’année. Il découvre aussi qu’il a eu une autre vie avec cette femme. Ils ont été séparés alors qu’ils étaient bébés, et... enfin... Je vais pas tout te raconter parce que c’est assez long. Mais il leur arrive des choses bizarres, drôles, tristes, mais ils deviennent vite très proches.

- Tu sais quoi ? Je suis impatient de lire tout ça.

- Ah ben attends ! dit Eric.

Il sortit une sorte de livret, où je pus lire le titre de l’histoire. Il le remit à Rob qui commença aussitôt à se plonger dedans, tout en buvant sa sangria. Il y avait le résumer de l’histoire, la présentation et les deux premiers chapitres dont je lui avais parlé. J’étais médusée par ce qu’il venait de se passer. J’observais Rob qui était en train de lire, en appréhendant son avis. J’observais ses réactions, il paraissait fasciné par l’histoire. Il rit de bon cœur à la lecture du deuxième chapitre, et fut agréablement surpris de voir figurer le nom d’un ami à lui : Hugh Jackman. De temps en temps, Rob me regardait, et une fois la lecture terminée, il paraissait être sur sa faim.

- Dis-moi, tu l’as terminée ?

- Oui, depuis longtemps, mais je suis en train de la retravailler.

- J’ai hâte de pouvoir lire la suite. J’aime beaucoup la façon dont elle est présentée, enfin je veux dire, par rapport au style de lettres que tu as choisis, ça change de ce que je vois d’habitude.

Je fus très flattée par ce compliment. Anna crut bon de rajouter :

- Elle aimerait beaucoup que l’histoire soit adaptée au cinéma, et elle a déjà les acteurs en tête.

- Agnès, c’est vrai ?

Ne sachant plus où me mettre à cet instant, je sentis le besoin de détourner la conversation en portant mon regard sur l’un des barmen.

- Dites, c’est une vraie chauve-souris là-bas ou c’est juste un déguisement ? Je demande ça parce que je le trouve très réaliste, dis-je en me raclant la gorge à la fin de ma phrase.

Rob était amusé par ma réflexion, mais il connaissait bien l’embarras dans lequel je me trouvais. Il avait tendance à faire la même chose lors des interviews, quand il se retrouvait face à une question ou une remarque incommodante. Je jetais des coups d’œil furtifs à Rob qui me renvoyait un regard et un sourire compatissants. Nous finîmes par éclater de rire de la situation. Je me repris en lui expliquant que quand j’écrivais, j’avais une caméra dans la tête, et lorsque je relisais, je m’assurais que j’avais les mêmes images devant les yeux. Enfin, façon de parler. Et c’est aussi pour ça que j’avais pensé à certains acteurs pour pouvoir décrire les personnages. Parfois c’est plus facile de se baser sur ce qui est déjà existant, surtout quand on écrit un premier livre.

- J’aimerais beaucoup qu’on se revoit dans un endroit moins bruyant, pour en parler au calme.

Et là, de nouveau le bug.

- Wo wo wo... Je mis rapidement ma main devant ma bouche pour ne par repartir dans un hurlement à la mort. Même s’il aurait été de rigueur. En regardant Rob, je me rendis compte qu’il pleurait de rire. Si je m’attendais à ça !

Et nous revoilà repartis pour une autre tournée de sangria. Quelle ne fut pas la surprise de voir Rob revenir avec ses meilleurs potes nos verres et leurs dans les mains ! : tout d’abord Tom Sturridge, le teint blafard, les yeux rougis, il avait un curieux déguisement, il avait un trou dans le ventre. On voyait carrément à travers ! En fait, c’était tout simplement une caméra qu’il avait dans le dos reliée à un petit écran LCD. Même en sachant cela, c’était quand même assez flippant. Ensuite il y avait Bobby Long qui avait opté pour un look guitariste électrocuté, d’ailleurs ses cheveux sentaient un peu le brûlé. Ses vêtements n’étaient plus que des lambeaux.

- Un concert qui a mal tourné, dit-il le plus sérieusement du monde.

Après lui, Marcus Foster : lui avait opté pour le style fantôme traînant misérablement ses chaînes. Sam Bradley avait choisi plutôt le côté passe muraille, il était tout en noir, même son visage était maquillé tout en noir, on ne voyait que le blanc de ses yeux ce qui faisait une drôle d’impression.

Nous passâmes ainsi toute la nuit à parler, à rire de tout et de rien et à nous faire peur. On formait une drôle de brochette, mais je profitais de chaque minute passée avec eux tous, car je ne savais pas quand et surtout si j’allais refaire une soirée aussi magique comme celle-là. Tous les cinq étaient non plus des célébrités, mais simplement des gars qui étaient là pour s’éclater comme tout le monde.

Je ne remercierai jamais assez mes amis de m'avoir réservé une aussi belle bête d'Halloween et d'avoir réalisé mon rêve : rencontrer Rob et passer plus que quelques secondes avec lui.


Dernière édition par Georgia le Lun 8 Nov - 23:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Lun 8 Nov - 22:48

Très bon OS ma Georgia, super originale en plus de ça et assez...Réaliste d'après ce que je sais de toi ;D
J'adore ta façon de décrire les décors, ça permet de mieux s'imprégner de l'ambiance =)
Je fais pêter le 9/10
Profite je suis rarement gentille xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Lun 8 Nov - 23:02

Redhead a écrit:
Très bon OS ma Georgia, super originale en plus de ça et assez...Réaliste d'après ce que je sais de toi ;D
J'adore ta façon de décrire les décors, ça permet de mieux s'imprégner de l'ambiance =)
Je fais pêter le 9/10
Profite je suis rarement gentille xD

Merci Chalrène ! Je t'adore ! Rob
Surtout que pour le pub en question, je me suis fiée à la photo de la façade, ça aide ^^ Et puis c'est comme ça que je travaille.

Edit : 0h33, il n'y a pas que dans l'histoire que j'ai des ratés face à lui ^^ J'ai remarqué que j'avais oublié de mettre des répliques en gras, j'ai rectifié le tir.
Revenir en haut Aller en bas
flo88
Reporters
Reporters
avatar

Nombre de messages : 1321
Age : 30
Localisation : Perpignan
Humeur : Plutôt bonne !!!
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Mar 9 Nov - 7:47

Sympa ton OS, c'est vrai que tu décris très bien tes décors, on arrive à les imaginer sans problème !!! Quelle belle surprise de voir son rêve se réaliser !!! Wink
Je t'ai mis 7/10 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 14:16

Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
£aµrà
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1901
Age : 30
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 15:15

J'ai enfin lu ! Et j'ai bien aimé ! D'ailleurs, je te met un 7 ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 15:37

Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 15:56

Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink

Si si dans l'autre ça l'est mais moins Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 16:00

Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink

Si si dans l'autre ça l'est mais moins Smile

C'est bien ce que je disais, dans l'autre c'est plus du Fantastique ^^. Je dois hériter ça de mon grand-père paternel Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 16:04

Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink

Si si dans l'autre ça l'est mais moins Smile

C'est bien ce que je disais, dans l'autre c'est plus du Fantastique ^^. Je dois hériter ça de mon grand-père paternel Smile

Tout ce que tu dis dans cette histoire est réelle ? :O
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 16:07

Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink

Si si dans l'autre ça l'est mais moins Smile

C'est bien ce que je disais, dans l'autre c'est plus du Fantastique ^^. Je dois hériter ça de mon grand-père paternel Smile

Tout ce que tu dis dans cette histoire est réelle ? :O

Laquelle ? Celle-là ou l'autre ?
Dans un cas comme dans l'autre, il est plus probable que je rencontre Rob à Londres, dans un pub un soir d'Halloween ((ce serait trop le pied ! Very Happy Very Happy Very Happy) Houlà je m'emballe ! Razz ) que d'affronter des Faucheuses à ses côtés Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 17:34

Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink

Si si dans l'autre ça l'est mais moins Smile

C'est bien ce que je disais, dans l'autre c'est plus du Fantastique ^^. Je dois hériter ça de mon grand-père paternel Smile

Tout ce que tu dis dans cette histoire est réelle ? :O

Laquelle ? Celle-là ou l'autre ?
Dans un cas comme dans l'autre, il est plus probable que je rencontre Rob à Londres, dans un pub un soir d'Halloween ((ce serait trop le pied ! Very Happy Very Happy Very Happy) Houlà je m'emballe ! Razz ) que d'affronter des Faucheuses à ses côtés Wink

Celle ci lorsque tu parle de tes origines londoniennes de ton grand-père etc ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Jeu 11 Nov - 20:02

Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Georgia a écrit:
Punkyy a écrit:
Comme d'habitude Georgia c'est super bien décris, bien raconté et pour une fois c'est plus réaliste que d'habitude ^^ Bravo !!! Smile

Oh, tu veux dire que dans l'autre ça l'est pas ? Bô snif alors.
Bon c'est sûr que ce qu'il se passe dans l'autre, à moins de vivre dans une autre dimension, ça peut être difficilement réaliste Wink

Si si dans l'autre ça l'est mais moins Smile

C'est bien ce que je disais, dans l'autre c'est plus du Fantastique ^^. Je dois hériter ça de mon grand-père paternel Smile

Tout ce que tu dis dans cette histoire est réelle ? :O

Laquelle ? Celle-là ou l'autre ?
Dans un cas comme dans l'autre, il est plus probable que je rencontre Rob à Londres, dans un pub un soir d'Halloween ((ce serait trop le pied ! Very Happy Very Happy Very Happy) Houlà je m'emballe ! Razz ) que d'affronter des Faucheuses à ses côtés Wink

Celle ci lorsque tu parle de tes origines londoniennes de ton grand-père etc ?

J'ai bien des origines londoniennes, elles remontent à deux ou trois générations avant lui je crois. Il a beaucoup déménagé entre Londres et Paris, mais ce serait une longue histoire. Il était écrivain de nouvelles, d'histoires Fantastiques, il croyait à tout ce qui touchait les fantômes, le paranormal. Il aurait aimé X-Files pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
karine
Reporters
Reporters
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 28
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Ven 12 Nov - 11:09

en effet la description du lieu nous permet de bien nous plonger dans l'histoire et le déroulement est assez réaliste j'aime beaucoup aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Ven 12 Nov - 18:16

karine a écrit:
en effet la description du lieu nous permet de bien nous plonger dans l'histoire et le déroulement est assez réaliste j'aime beaucoup aussi.

Merci Smile Bon c'est sûr que je fais pas ressortir le côté pathétique ou bagarreur de Rob*, mais en tout cas c'est jamais que le genre de rencontre que j'aimerais bien avoir avec lui ^^

*
Spoiler:
 

Charlène, rectif, j'ai vu qu'on pouvait voir les résultats des votes, il y a des notes qui font mal quand même. Mais je devrais y être habituée, vu que pendant toute ma scolarité je me suis souvent payée des notes exécrables. Mais bon, je défends mon bout de gras comme je peux, et puis c'est de bonne guerre... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Ven 12 Nov - 19:13

Georgia a écrit:
karine a écrit:
en effet la description du lieu nous permet de bien nous plonger dans l'histoire et le déroulement est assez réaliste j'aime beaucoup aussi.

Merci Smile Bon c'est sûr que je fais pas ressortir le côté pathétique ou bagarreur de Rob*, mais en tout cas c'est jamais que le genre de rencontre que j'aimerais bien avoir avec lui ^^

*
Spoiler:
 

Charlène, rectif, j'ai vu qu'on pouvait voir les résultats des votes, il y a des notes qui font mal quand même. Mais je devrais y être habituée, vu que pendant toute ma scolarité je me suis souvent payée des notes exécrables. Mais bon, je défends mon bout de gras comme je peux, et puis c'est de bonne guerre... lol!

Ouais mais ça c'est les dures lois du sport Agnès !
T'façon tu t'en fous, t'as quand même eu un 10 et deux 9 plus des 8 et des 7 donc bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Ven 12 Nov - 19:20

Redhead a écrit:
Georgia a écrit:
karine a écrit:
en effet la description du lieu nous permet de bien nous plonger dans l'histoire et le déroulement est assez réaliste j'aime beaucoup aussi.

Merci Smile Bon c'est sûr que je fais pas ressortir le côté pathétique ou bagarreur de Rob*, mais en tout cas c'est jamais que le genre de rencontre que j'aimerais bien avoir avec lui ^^

*
Spoiler:
 

Charlène, rectif, j'ai vu qu'on pouvait voir les résultats des votes, il y a des notes qui font mal quand même. Mais je devrais y être habituée, vu que pendant toute ma scolarité je me suis souvent payée des notes exécrables. Mais bon, je défends mon bout de gras comme je peux, et puis c'est de bonne guerre... lol!

Ouais mais ça c'est les dures lois du sport Agnès !
T'façon tu t'en fous, t'as quand même eu un 10 et deux 9 plus des 8 et des 7 donc bon...

Je suis habituée Smile De toute façon on fait par pour le "fun", peu importent les notes, l'important c'est de participer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Lun 15 Nov - 6:46

Juste pour te dire ici....que je n'oublie pas de te lire....que je posterai un pti com'...et te donnerai une note (secrète) comme pour les autres.... je veux pas que tu crois que je fais de la "discrimination" ou autre hein....mais là je dois filer......j'éditerai ce message pour le com' après lecture....

edit ! ça y est, j'ai enfin pu lire ton os...
deux choses.....
* histoire qui pourrait vraiment être réelle...bonne "chose"
* je suis drôlement en retard avec les aventures d'Arnaud....Galère ! scratch v falloir trouver le temps de rattraper et c'est pas gagné !

bon continue sur ta lancée.... Wink


Dernière édition par dragonfly le Mar 16 Nov - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Lun 15 Nov - 10:46

dragonfly a écrit:
Juste pour te dire ici....que je n'oublie pas de te lire....que je posterai un pti com'...et te donnerai une note (secrète) comme pour les autres.... je veux pas que tu crois que je fais de la "discrimination" ou autre hein....mais là je dois filer......j'éditerai ce message pour le com' après lecture....

Merci miss, no sushi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Sam 20 Nov - 0:54

Rooo, je viens de voir que j'ai écrit "belle bête" tout à la fin XD. Je voulais écrire fête, mais vous aurez rectifié de vous même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   Dim 28 Nov - 23:50

Les votes sont clos !
Le Staff communiquera les résultats ce Lundi 29 Novembre vers 19H
Encore merci aux auteures et aux votants !

Les administratrices et les modos du RPF

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OS : Une fête inoubliable...   

Revenir en haut Aller en bas
 
OS : Une fête inoubliable...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pattinson France Forum :: Concours Halloween-
Sauter vers: