A part of ROBERT PATTINSON FRANCE
Le premier forum francophone dédié à l'acteur britannique Robert Pattinson ! Enjoy !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Passion sur les rails
1/10
0%
 0% [ 0 ]
2/10
0%
 0% [ 0 ]
3/10
0%
 0% [ 0 ]
4/10
0%
 0% [ 0 ]
5/10
5%
 5% [ 1 ]
6/10
0%
 0% [ 0 ]
7/10
5%
 5% [ 1 ]
8/10
9%
 9% [ 2 ]
9/10
18%
 18% [ 4 ]
10/10
63%
 63% [ 14 ]
Total des votes : 22
 

AuteurMessage
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Passion sur les rails. *OS de Noël* /! Lemon   Mer 22 Déc - 21:03

Et voilà le fameux OS.
Un grand merci à Lisa pour sa jolie bannière <3



Jeudi 23 Décembre 2010

« Mesdames et messieurs, la compagnie Button s’excuse encore pour la gène occasionnée, le train va repartir dans quelques minutes. »


Installée confortablement dans mon compartiment individuel, j’entendais les voix furieuses des autres passagers s’élever dans le couloir. Il fallait dire qu’être coincée dans le TGV en basse campagne anglaise le soir du Réveillon de Noël n’était pas vraiment attrayant. Trois heures qu’on était tombé en rade. Trois longues heures. Je jetais un coup d’œil au réveil posé sur la tablette : Minuit et une minute.
Super.
« Eh ben Joyeux Noël Aly ! »
« Ouais…Toi aussi. »

Non pas que ça me désespérait. En fait, j’avais toujours détesté Noël. Mais j’aurais préféré le fêter en sirotant une bouteille de champagne, seule, sur mon canapé en matant une merde américaine.
« Tu peux toujours en piquer une au Wagon Bar ? »
Merde, l’alcoolique qui se terrait en moi reprenait le dessus. Oh puis après tout…
-Ok.
Légèrement blasée je me relevai pour atteindre la porte du compartiment avant de me frayer un chemin dans le couloir ou des abrutis stationnaient encore.
-C’est pas en restant ici que le train avancera plus vite hein…Marmonnai-je à un type qui me bloquait le passage.
Ce dernier se retourna, me lançant un regard dédaigneux avant de se coller contre le mur pour me laisser passer.
-Connard ! Marmonnai-je pour moi-même.
Au final, j’aurais mieux fait de rester dans le couloir. La wagon bar était bondé, les gens devaient noyer leur détresse dans l’alcool. Comprenez : Noël dans un train. L’horreur. La bouteille enfin acquise, je récupérais une coupe avant de refaire le même chemin que tout à l’heure.
A quelques mètres de mon compartiment, je vis un homme s’infiltrer brusquement dans celui-ci. Bordel de merde mais qu’est ce que ce connard foutait dans m-
-AAAAAAAAAAAAAAAAH !
« C'était quoi ça ? »
« Un meurtre ? »

Le sol commença à trembler légèrement, les hurlements se rapprochaient de plus en plus. Soudain, la porte qui se situait au bout du couloir s’ouvrit à la volée laissant apparaitre trois jeunes filles.
-Il est où ? MAIS il est où ?S'excita une blonde en scannant du regard tout le couloir.
-Je crois qu’il est parti par là !Répondit sa copine en tendant son index dans ma direction.
« Tu penses qu’elles vont te tuer ? »
« M’en fou, j’ai une arme. Une bouteille de champagne, ça peut faire mal. »

Soudain, elles se précipitèrent dans ma direction pour me demander :
-Vous l’avez vu ?
-Euh…Qui ?

La blonde me regarda comme si on venait de lui apprendre la mort d’Elisabeth II.
-Ben…Robert Pattinson ? Vous l’avez pas vu ?
Voyant que je ne répondais toujours pas, elles commencèrent à s’impatienter.
-Grand, les cheveux en bataille, une veste en cuir !
-Vous êtes conscientes que cette description correspond à n’importe quelle personne âgée d’une vingtaine d’année ?
Répliquai-je, l’air blasé.
La blonde leva les yeux au ciel comme si j’étais atteinte d’une maladie pathologique et me poussa d’un geste brusque pour continuer sa route.
-Eh Blondie ! Hurlai-je à son attention.
La pétasse se retourna pour me taper la fixette, attendant la suite.
-Sache que si je pouvais abattre quelqu’un juste par la pensée : Je commencerai par toi !
-C’est une menace ?
Cracha-t-elle.
-Non. Juste un avertissement, Répliquai-je calmement. Trop calmement peut être. Bonne chance pour retrouver ton Robin Potiron, ou Patterson…Enfin bref, peu importe. Si je peux vous donner un conseil : Evitez de brailler comme des demeurés dans les couloirs, ça le fera plus fuir qu’autre chose…
Et sous leur regard ébahi, je les plantais là pour me diriger vers ma cabine. Le bruit d’une porte qui claque me fit comprendre qu’elles avaient repris leur recherche. Avec tout ça, j’avais oublié le squatteur de cabine moi.
Lentement, je m’approchais de cette dernière en levant la bouteille, prête à frapper. Ma main appuya doucement sur la poignée et une fois la porte entrouverte, je me précipitais à l’intérieur avant de me jeter sur le dos de l’ennemi qui hoqueta de surprise.
-Rend moi mon fric connard ! Hurlai-je en le faisant tomber sur l’une des banquettes.
Le connard en question finit par me frapper avec son coude dans les côtes pour me faire lâcher prise. Comme une merde, je m’étalais de tout mon long sur le sol en gémissant.
Haletant, il se releva pour refermer précipitamment la porte du compartiment.
-Non mais vous êtes malade ! Chuchota-t-il rapidement en se penchant au dessus de moi pour m’aider à me relever.
Je repoussais sa main en grognant avant de me hisser sur l’autre banquette.
-JE suis malade ? JE SUIS MALADE ? M’exclamai-je, furieuse en me pointant du doigts.
Il plaqua sa main sur ma bouche pour me faire taire. Pour la première fois, je pris le temps de regarder son visage. Des cheveux en bataille, une paire de Ray-Ban posée sur le nez, la vingtaine.
Il inspira profondément avant de reprendre :
-Ecoutez euh…Il se pencha sur la tablette pour jeter un œil à mon ticket. Aly ! C’est bien ça ?
J’acquiesçai, la bouche toujours maitrisée par sa main.
-Bien…Donc écoutez Aly…Je vais retirer ma main…D’accord ? Il me parlait comme si j’étais une gamine de huit ans. Vous me promettez de ne pas hurler ? Je le fusillai du regard alors qu’un léger sourire en coin se dessinait sur ses lèvres. S’il vous plait, Ajouta-t-il.
Blasée, j’acquiesçai.
Prudemment, il retira sa main avant de s’assoir sur la banquette d’en face.
-Vous comptez me tuer ? Parce que je suis la fille d’un diplomate et je n-
-Je suis pas un tueur,
me coupa-t-il, amusé.
-C’est ce que disent tous les tueurs…Marmonnai-je.
-Je suis VRAIMENT pas un tueur.
-Ah.
Je m’interrompis quelques secondes avant de reprendre : Et moi je suis pas la fille d’un diplomate, en fait.
Il s’esclaffa.
-Je m’en doutais un peu…Les filles de diplomate ne sont pas sauvages…Répondit-il en s’étalant sur la banquette.
-Eh ! M’insurgeai-je. J’te signale que tu squattes MON compartiment espèce de c-
-Ok…Ok !
Reprit-il en levant les mains en signe de reddition. Je retire. T’es pas une sauvage…Juste une…Euh…
-Tu t’enfonces.

Une grimace se dessina sur ses lèvres alors qu’il passait une main dans ses cheveux, l’air gêné. Je repris :
-Maintenant, si tu permets, je vais boire cette bouteille de champagne qui n’attend que moi ! M’exclamai-je en me penchant pour récupérer mon bien allongé sur le sol.
-Je peux me joindre à toi ?
Je lui lançais un regard dubitatif.
-Les mecs comme toi ça carbure pas à la bière ?
Encore une fois, il ne put retenir un rire.
-Qu’est ce que t’entend par « les mecs comme toi » au juste ? Demanda-t-il, l’air amusé.
-Ben…Je débouchonnais la bouteille en réfléchissant. Les mecs…pseudo rockeurs quoi !
Cette fois-ci, il explosa littéralement de rire.
-Tu t’enfonces, répliqua-t-il en m’imitant à la perfection.
-Ca me fait penser à un truc, j’ai trouvé ta photo dans le dico l’autre jour en cherchant la définition de « pauvre c*n squatteur de cabine qui a réponse à tout » ! Rétorquai-je en le fusillant du regard.
-Je vais plus squatter longtemps, j’te rassure…Marmonna-t-il en se relevant pour passer sa tête dans l’entrebâillement de la porte pour jeter un coup d’œil furtif dans le couloir.
-Qu’est ce que tu fais ? Demandai-je, curieuse en prenant une nouvelle gorgée de champagne.
-Je suis un criminel recherché par Interpol et je vérifie si je ne suis pas suivi, répondit-il avant de refermer brusquement la porte et de reprendre sa place sur la banquette.
-Cool ! Et moi je deal de l’herbe
-Merde alors ! Et moi qui comptais échapper aux flics !
S’esclaffa-t-il en me piquant la bouteille des mains.
Je le regardais faire, outrée. Non mais…Je rêve !
-Ben va y te gène pas surtout pas hein ! T’es en train de me pourrir mon voyage là !
-Comme s’il était déjà pas assez pourri comme ça !
Se moqua-t-il en reprenant une gorgée d’alcool.
Et comme si une puissance supérieure l’avait entendue, le train s’arrêta brusquement et la lumière s’éteignit.
-T’aurais pas pu la fermer, idiot ! Genre on était pas assez en retard comme ça ! Fulminai-je.
-Pourquoi ? Quelqu’un t’attend à Londres ?
Malgré l’obscurité, je devinais son sourire.
-Qu’est ce que ça peut te faire ! Me renfrognai-je.
-J’essaye de sympathiser, apparemment on va rester ensemble encore un bon bout de temps. On va pas fêter le réveillon de Noël comme deux cons seuls dans leur coin nan ?
« Mouais… »
-Tu parles de sympathiser mais tu m’as même pas dit ton prénom ! Marmonnai-je en m’allongeant sur ma banquette.
-C’est important ?
-Franchement non. Mais vu que tu connais le mien, je pense qu-
-Ok,
me coupa-t-il. Je l’entendis inspirer profondément avant qu’il reprenne : Je m’appelle Rob.
-Rob ? Mais c’est hideux comme prénom !
M’exclamai-je.
-Je songe depuis longtemps à porter plainte contre mes parents, ouais ! S’esclaffa-t-il.
A ma grande surprise, je le suivis dans son hilarité.
-Waouh ! Aly peut rire ! J’en reviens pas ! Se moqua-t-il.
Sa replique me refroidit aussitôt.
-Ah. Ah. Très drôle ! Rétorquai-je, cynique.
Je me penchais pour récupérer la bouteille qu’il gardait précieusement. Ce c*n allait la finir si ça continuait ! Je commençai à tâtonner sa banquette, sa jambe, son torse pour redescendre vers ses mains. Lorsque ma peau entra en contact avec le verre de la bouteille, je jubilais. Mais sa remarque me gâcha tout mon trip.
-Si tu veux qu’on couche ensemble, faut le dire Aly ! Pas la peine de me tripoter en faisant mine de chercher ta bouteille hein ! S’esclaffa-t-il.
-Je te tripo-
Une secousse me coupa dans mon élan et me projeta lourdement sur lui.
-Tu disais ? Souffla-t-il à mon oreille.
Je lâchais un juron en lui frappant le torse ce qui le fit rire encore une fois.
-Prends pas tes rêves pour des réalités, mec. Tu m’intéresses pas ! Lançai-je, suffisante en reprenant ma place sur la banquette.
-Donc je me trompais pas tout à l’heure…Quelqu’un t’attend à Londres ?
Choquée qu’on s’immisce autant dans ma vie privée, j’attrapais mon portable afin d’illuminer son visage avec la lumière de l’écran.
-Tu d-
Aussitôt, je m’interrompis. Je venais de faire le lien.
-Quoi ?
-T’es grand !
-J’ai pas à me plaindre !
S’esclaffa-t-il en passant une main dans ses cheveux…En bataille ! Bordel de merde ! Comment j’avais pu louper ça !
-T’as une veste en cuir ! Continuai-je.
-Pourquoi ? T’as froid ? Demanda-t-il, amusé.
Au même instant, la lumière du compartiment se ralluma. Quand il vit l’expression qu’arborait mon visage, il comprit et son léger sourire en coin disparut. Je déglutis péniblement.
-Tu…Tu t’appelles Rob…Comme dans…Robert Pattinson ? Demandai-je, effarée.
« Sans déconner ? »
Il se gratta la nuque en grimaçant. Pour la seconde fois depuis notre rencontre, il paraissait gêné.
-Tu comptes me livrer aux furies ? Finit-il par dire.
-Les furies ?
Il fit un signe de tête vers le couloir, bras croisés sur sa poitrine.
-Ah ! Tu parles de Blondie et ses sbires ? Il s’esclaffa à l’entente du surnom. J’te rassure, je l’ai menacé de mort tout à l’heure. Aucune envie de lui faire un cadeau. Quoi que…Mes doigts pianotaient sur ma joue alors que je mimais une fausse réflexion…Dans ton genre, t’es plus un poison qu’autre chose donc j’hésite…
Toujours en train de mimer mon dilemme intérieur, je ne le vis pas se rapprocher de moi et se pencher pour atteindre mon visage. Lorsque je sortis de mes pensées, j’eus un mouvement de recul.
-Qu’est ce que tu fais ! M’insurgeai-je en tentant de le repousser.
-Je te donne une raison de ne pas me livrer aux groupies ! Murmura-t-il à mon oreille alors que ses lèvres descendaient le long de mon cou.
« Non mais…mais…. »
-Faut que je sorte ! Couinai-je en le repoussant brusquement pour qu’il retombe sur sa couchette.
Rapidement, je me relevai et abaissai la poignée de la porte.
-Attends.
Sa voix était ferme et douce à la fois. Je stoppais mon geste, attendant la suite en grande idiote que j’étais. Je l’entendis se lever et quelques secondes plus tard, son corps se colla au mien.
-Reste. S’il te plait…Murmura-t-il à mon oreille.
-Y’a un wagon plein de nanas qui fantasment sur toi ! M’exclamai-je en me retournant. Et toi…Toi ! Tu…Tu veux qu’on s’envoie en l’air ? Et si on se fait surprendre par l’une d’entre elles ! T’imagines ?
Il passa une main au dessus de mon épaule et j’entendis un « clic ». Je le regardais en sourcillant alors qu’un nouveau sourire en coin se dessinait sur ses lèvres.
-Ca doit être pour ça que l’Homme a inventé les verrous…M’intima-t-il en riant légèrement.
-Je peux pas coucher avec Robert Pattinson ! Continuai-je en croisant mes bras sur ma poitrine comme si ça tombait sous le sens.
« Oh allez ! Pense à ta praline ! Elle crie famine ! »
-Ma praline va très bien ! M’insurgeai-je.
Pitié. Non. J’ai pas dit ça à voix haute ?
« Vu qu’il est en train d’exploser littéralement de rire…Je crois que si… »
« Tout ça c’est ta faute ! »
« Bah voyons… »

Je soufflais pour me donner du courage avant de reprendre :
-Peu importe ! Même si tu étais le dernier mec présent sur cette terre, je ne coucherais pas avec toi !
-Parce que je suis célèbre ?
-Et aussi parce que t’es c*n et que tu squattes ma cabine. Mais surtout parce que t’es célèbre, en effet !

Je le vis cligner des yeux plusieurs fois comme s’il essayait de se réveiller. Soudain, il s’agenouilla devant moi, sous mon regard inquisiteur avant de reprendre :
-Tu veux pas m’épouser Aly ?
Je retirais ma main de la sienne, blasée.
-Tu sais que t’es vraiment bizarre comme mec ? Marmonnai-je en le dévisageant.
En pouffant, il se releva, épousseta son jean et reprit :
-C’est toi qui dit ça alors que t’es probablement la seule fille sur terre à refuser de coucher avec moi parce que je suis célèbre ? Demanda-t-il en se tapotant le sourcil, l’air amusé.
-Je suis sure que y’en a plein ! Marmonnai-je en haussant les épaules.
-Et tu te trompes…
De la tristesse naquit dans son regard. Comme si cette conversation lui rappelait une souffrance qu’il tentait d’occulter.
-Oh…
« Bon Dieu quelle conne ! »
-Je suis désolée…Marmonnai-je en grimaçant légèrement.
Pendant plusieurs secondes, il semblait ailleurs comme si une grande réflexion l’habitait. Le silence commençant à devenir gênant, il reprit :
-Je…Et si j’étais pas Robert Pattinson…Si j’étais…Un inconnu que t’avais rencontré dans le train ?
-Tu veux dire un chieur squatteur de cabine ?

Par chance, ma remarque le fit rire ce qui détendit l’atmosphère. Il reprit :
-Tu sais que faire l’amour dans un train c’est le fantasme de pas mal de personne ?
-Tu sais que tu vas finir par me convaincre ?
Rajoutai-je, en me tapotant légèrement le nez.
-Arrête de jouer les prudes Aly…Ca prend pas avec moi ! S’esclaffa-t-il
-Ah ouais ? Et pourquoi donc ? Rétorquai-je sèchement.
Il se dirigea vers la petite tablette pour attraper le livre que j’avais posé dessus.
« Seigneur… »
-Une fille coincée ne lirait pas CE genre de bouquin ! Continua-t-il, amusé en me tendant le livre.
Venus Erotica d’Anaïs Nin.
« T’aurais pas pu lire Bambi, comme tout le monde ? »
-C’est pas à moi ! Me défendis-je.
« Try again… »
-Ah ouais ? Alors laisse moi te lire le passage que tu as souligné en jaune pour te rafraichir la mémoire.
Aussitôt, je me jetais sur lui pour reprendre mon bien car oui, vous l’aurez compris, c’était MON bouquin. Malheureusement.
Rob me ceintura avant de me plaquer contre la banquette et ouvrit le livre de sa main libre pour en commencer la lecture.
J’essayais de me coller à lui de plus en plus fort. Le mouvement m’excitait et je me sentais tout au bord de l’or-
-Arrête ça tout de suite !
Ordonnai-je avant de gémir de douleur.
Ce c*n était littéralement assis sur mon dos, crochetant mon bras.
- l’orgasme, reprit-il en m’ignorant. Mais après m’être collée à lui plusieurs fois, avalant son pénis, il se mit soudain à gémir de plaisir, poussant plus vite car il ne pouvait plus se retenir. Je me contentais de poursuivre ces contractions intérieures, et je sentis monter en moi l’orgasme, venant des profondeurs merveilleuses de mon corps, tout au fond de mon ventre."
A l’entente de cette citation, mon rythme cardiaque s’accéléra malgré moi. Lentement, il se releva pour reposer le livre sur la tablette et je pus m’allonger sur le dos, massant mon bras endolori. Puis il revint sur ses pas, se pencha au dessus de moi et vrilla son regard dans le mien. Lentement, il approcha son visage du mien et finit par poser délicatement ses lèvres sur les miennes. Je les entrouvris pour permettre à sa langue de rejoindre sa jumelle et rapidement, ce baiser timide se transforma en baiser langoureux. A la fin de ce dernier, il colla son front au mien, haletant avant de reprendre possession de mes lèvres.
Mes mains qui jusque là étaient collées à la banquette crochetèrent son cou pour approfondir notre étreinte. Je sentis les siennes passer sous mon pull alors que ses lèvres s’aventuraient dans mon cou.
Désormais, je n’avais plus aucun contrôle. Il traçait une myriade de baisers le long de mon cou me faisant gémir doucement de plaisir.
A mon plus grand malheur, il se releva pour retirer sa veste et éteindre la lumière du compartiment. A nouveau, je sentis ses mains sur la peau de mon ventre et il retira mon pull avant de faire sauter les agrafes de mon soutien-gorge. Il commença sucer, mordiller, lécher la pointe de mon sein droit avant de prodiguer la même torture à son voisin. Aussitôt, mon dos s’arqua et un long gémissement m’échappa.
-Si tu veux pas attirer l’attention des groupies Aly, je te conseille de rester discrète...Murmura-t-il en déposant un baiser sur ma mâchoire.
-Continue...Suppliai-je en laissant fourrager mes mains dans sa tignasse cuivrée.
Il laissa échapper un léger rire et s’installa confortablement entre mes cuisses pour tracer un sillon humide jusqu’à mon nombril qu’il lécha avidement.
Ses doigts déboutonnèrent ensuite mon jean qu’il retira rapidement avant de l’envoyer valdinguer je ne sais où dans le compartiment. Mon shorty subit le même sort.
Et là, maintenant, tout de suite, j’étais en feu.
Je sentais son souffle chaud frapper mon intimité à présent nue. Il va quand même p-
-Pu-tain ! Gémis-je en donnant un coup de hanche vers l’avant alors que sa langue venait de rentrer en contact avec ma féminité.
Mais ce n’était rien comparé au plaisir que je ressentis lorsque ses doigts s’immiscèrent dans mon intimité alors que son pouce appuyait fortement sur mon clitoris. Il dut m’embrasser brutalement pour étouffer mon orgasme naissant.
Alors que je tentais, en vain, de retrouver un rythme cardiaque normal, Rob délaissa ma bouche pour s’occuper une nouvelle fois de ma poitrine qu’il mordilla, embrassa, caressa tendrement.
Après avoir enfin retrouvé mes esprits, je donnais un rapide coup de hanche pour prendre le dessus. Installée à califourchon sur lui, je déboutonnais d’une main experte sa chemise avant de caresser son torse parfaitement dessiné. En vingt trois ans d’existence, je n’avais jamais vu un mec aussi…canon.
Continuant mes caresses, j’embrassai avec ferveur son torse avant de remonter doucement jusqu’à sa mâchoire puis ses lèvres que je butinais légèrement.
Je pouvais sentir son érection à travers le tissu de son jean. Tout en continuant de l’embrasser, je passais ma main droite entre nos deux corps qui passa sous son jean pour venir palper sa virilité très, très en forme à travers le tissu de son caleçon. Un gémissement lui échappa aussitôt et sa main rejoignit la mienne, me suppliant silencieusement de continuer mes caresses.
Seul le bruit de nos respirations saccadées et de ses gémissements résonnaient dans le compartiment.
Je finis par retirer ma main de son caleçon le laissant pantelant de désir et me plaçai entre ses jambes pour retirer son pantalon. Il souleva ses fesses pour me permettre de le faire glisser et rapidement, ses derniers vêtements rejoignirent les miens sur le sol.

Soudainement, il donna un coup de rein pour me faire pivoter et reprit le dessus. Il s’allongea sur moi en s’appuyant sur ses coudes et colla son front au mien tout en prenant mon visage en coupe dans ses mains.
-J’ai envie de toi Aly. Maintenant ! Annonça-t-il d’une voix rauque.
Je déglutis péniblement fasse à cette annonce et mon rythme cardiaque s’accéléra à nouveau dans ma poitrine.
-Je…Tu as…
Il acquiesça, déposa un baiser sur mes lèvres et se releva rapidement pour chercher un préservatif dans une des poches de son jean. Quelques secondes plus tard, il était à nouveau sur moi et déroula le préservatif sur son sexe.
Avec fièvre, il m’embrassa encore et encore avant de me pénétrer avec douceur. Nos baisers étouffaient les cris de plaisir qui s’échappaient de nos bouches.
Lentement, il commença à se mouvoir en moi. C’était tellement bon. Mes mains fourrageaient dans ses cheveux alors que sa bouche s’afférait dans mon cou, le mordillant légèrement. Il commença à accélérer le rythme, ses coups de reins étaient de plus en plus forts. Il se releva légèrement pour placer ma jambe droite sur son épaule pour accentuer ses coups, me pénétrant de plus en plus profondément.
Rapidement, l’incendie se propagea dans tout mon être et ma tête roula sur le côté. J’étais au bord du précipice. Et comme s’il voulait m’achever comme il se doit, l’une de ses mains rejoignit mon clitoris et commença à le caresser. S’en était trop pour moi, trop pour lui. J’explosais de plaisir alors que mon amant donnait un dernier coup à l’intérieur de moi avant de me rejoindre dans la jouissance.

Epuisé, il se laissa tomber lourdement sur moi, sa tête plongée dans mon cou. Pendant plusieurs minutes, personne ne parla. Chacun laissant les effets de l’orgasme se dissiper. Il releva légèrement la tête pour déposer de tendres baisers sur mon front brulant alors que mes doigts traçaient de petits cercles le long de sa colonne vertébrale.
Soudain, la chanson des Clash se fit entendre dans le compartiment. Portable de merde. En soufflant bruyamment, Rob se laissa glisser sur le côté pour me laisser prendre mon appareil.

“Darling you gotta let me know
Should I stay or should I go?
If you say that you are mine
I'll be here 'til the end of time
So you got to let know
Should I stay or should I go?”

Le prénom “Lucy” clignotait sur l’écran. Oh puis merde, elle attendra. Ainsi, j’appuyai sur le petit combiné rouge pour ignorer l’appel et me rallongeai aux côtés de Rob.
-Tu ignores les appels de tes potes ? Amie indigne ! Lança-t-il en riant.
-C’est pas ma pote, c’est une chieuse. Nuance.
Il s’esclaffa encore une fois avant de déposer un baiser sur ma tempe. Un silence s’installa, mais ce n’était pas un de ces silences lourds. C’était un silence…Apaisant. Soudain, je l’entendis chantonner la chanson des Clash. Amusée, je tournai ma tête vers la gauche pour le regarder faire. Lorsqu’il s’aperçut que je l’observai, il s’arrêta aussitôt, gêné.
-Tu peux rester tu sais...Proposai-je, en référence à la chanson.
-J’attendais que tu le proposes…Murmura-t-il avant de déposer un baiser sur ma mâchoire.
Il finit par attraper une couverture et l’étala sur nos corps pour nous réchauffer. Son bras passa autour de ma taille pour m’attirer contre lui alors qu’il nichait sa tête dans mon cou. Lentement, je commençai à sombrer, épuisée par cette partie de jambe en l’air et par ce trajet interminable.
-Aly ?
-Hum ?
Marmonnai-je, à moitié endormie.
-Merci…
-Pour ?
-Pour cette nuit. T’es le plus beau cadeau de Noël que j’ai jamais eu…
Chuchota-t-il en riant légèrement.
-T’as de la chance en plus…Je suis en solde ! Lançai-je en baillant.
-Même soldé, un cadeau, on en prend soin…
Je pivotai pour lui faire face alors qu'il me lançait un regard entendu. Je sourcillai :
-Qu’est ce que tu v-
Il me coupa en m’embrassant tendrement et me colla davantage contre lui.
-Tu comprendras demain matin…Chuchota-t-il à mon oreille.
Trop crevée pour réfléchir, j’haussai les épaules avant de fermer les paupières, un sourire léger flottait sur mes lèvres.
Destination : Londres.

~*~

Verdict ?






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
LaTarée
TeamPerv
TeamPerv
avatar

Nombre de messages : 723
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi/loisirs : Dominatrice et dresseuse de jeunes hommes dépravés
Humeur : Tralalalala lalala lalalaaa *chantonne*
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Mer 22 Déc - 21:36

Verdict ? Je suis chaude euhm non euh humi- NON honorée de lire une telle œuvre (ref. au lemon) et j'aime beaucoup le fait que chacun de tes lemons est différent! (Oui ça parait bizarre mais il y en a qui font copier-coller à chaque fois)

Et moi aussi j'aimerai comprendre "demain" angel
Revenir en haut Aller en bas
lily
TeamRob
TeamRob
avatar

Nombre de messages : 1961
Age : 35
Localisation : dans mon trou du cul perdu! ^^
Emploi/loisirs : fantasmer sur un bel anglais! =P
Humeur : en manque! ^^
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Mer 22 Déc - 21:45

j'adore comme tout ce que tu écris! bave Rob
Revenir en haut Aller en bas
£aµrà
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1901
Age : 29
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Mer 22 Déc - 23:03

Wouhou !!! J'avais réservé cet OS pour la fin en voyant que c'était toi qui l'a écrit et je ne suis pas déçue ! Comme d'hab... ^^ Juste frustrée par tant de suspense... Bah ouais, qu'est ce qu'elle va comprendre demain matin ?! Je veux une réponse moi ! C'est cor un coup à ce que je dorme pas de la nuit tiens ! XD
N'empêches on saura un jour ou pas ???

Dois je préciser que j'ai littérallement A-DO-RE ?! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Mer 22 Déc - 23:41

MDR Merci ! xD
Je pense pas écrire de suite, sachant que l'Assistante attend aussi xD
Quoi que...On sait jamais
Mais dans tous les cas j'expliquerai plus tard le sens du "demain matin" ;D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
dany66

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 69
Localisation : Perpignan
Emploi/loisirs : retraitée
Date d'inscription : 22/12/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 6:26

Égale a toi même , c'est toujours un plaisir de te lire santa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 10:01

Charlène, j'ai été captivée ! Vivement qu'on sache ce qu'il sous entendait !
Revenir en haut Aller en bas
Candice
TeamPerv
TeamPerv
avatar

Nombre de messages : 2486
Age : 23
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Musique TV Internet Sortir Lire
Humeur : Sans humeur fixe.
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 11:15

Aaah, j'ai kiffééééé.
J'ai trop aimé le "si tu veux qu'on couche ensemble, faut le dire ! " MDR
Bref, c'est toujours aussi bien écris et captivant ! J'ai mis 10 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 12:58

moi je mets un 10 !!! c'était whaouhhhhh ! la partie de jambes en l'air dans le train qui n'y a pas pensé c'est un fantasme chaud chaud chaud ! en tout cas j'ai plus qu'adoré et j'attends une suite maintenant pour savoir ce qu'il sous entend en parlant du lendemain matin !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 14:01

Verdict ? A quand la suite ? ça résume bien nan ?
Toujours cette fluidité dans ton écriture ....un pur moment de bonheur....j'te donne 12/10 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 15:22

Wouaou comme d'hab, simplement génial !! J'adore ta façon d'écrire (que ce soit les lemons, ou même le reste de l'OS) et l'idée du train bloqué avec Robert Pattinson dedans, on en a toutes rêvé et tu l'as fait Smile
Je te met un 10 =)
Et bien joué à Lisa, la bannière va super bien avec l'OS, elle est sublime =D
Hum par contre, je suis HYPER frustrée de la fin oO J'ai vraiment envie de savoir ce qu'il voulait dire par "tu comprendras demain matin.." !!
Revenir en haut Aller en bas
£aµrà
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1901
Age : 29
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 23 Déc - 20:11

Redhead a écrit:
MDR Merci ! xD
Je pense pas écrire de suite, sachant que l'Assistante attend aussi xD
Quoi que...On sait jamais
Mais dans tous les cas j'expliquerai plus tard le sens du "demain matin" ;D

De rien Razz

Voilà qui est rassurant !
Revenir en haut Aller en bas
flo88
Reporters
Reporters
avatar

Nombre de messages : 1321
Age : 29
Localisation : Perpignan
Humeur : Plutôt bonne !!!
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Ven 24 Déc - 7:10

Y'a pas à dire, c'est du grand Redhead !!! Very Happy J'adore !!! pompom J'ai mis 10/10 !!! Razz
Moi aussi je voudrais connaître la signification de son "Tu comprendras demain matin ..." !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Ven 24 Déc - 17:54

J'ai tout avoué à Melle-Jey ! *fuit xD*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
flo88
Reporters
Reporters
avatar

Nombre de messages : 1321
Age : 29
Localisation : Perpignan
Humeur : Plutôt bonne !!!
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Ven 24 Déc - 21:10

Vilaine !!! Razz Tu as raison, fuit, fuit tant que tu peux !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Ven 24 Déc - 21:31

Naaan ! Fallait pas me dénoncer xD Elles vont me tuer maintenant =P
Revenir en haut Aller en bas
£aµrà
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1901
Age : 29
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Sam 25 Déc - 21:05

PTDR !!!! Je VEUX savoir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Lun 27 Déc - 12:49

Le fameux fantasme de l'amour dans le train à la vie dure.
C'était bien agréable à lire. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Stupid-Lamb
TeamRob
TeamRob
avatar

Nombre de messages : 987
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Mar 28 Déc - 0:11

Bon étant donné que je l'avais eu en avant première, tu as déja eu mon avis *sifflote* x)
Non plus érieusement j'aime beaucoup, c'est fluide, ça s'enchaine, on ne s'ennuie pas du tout. J'aime le caractère que tu as attribué à tes persos ... Pour une fois que ton héroine n'est ni nympho ni complétement barrée ou même tueuse hein x)

Bref je te mets un 8 ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Dim 2 Jan - 16:47

Excellent! j'ai adoré!
tu nous transporte dans ton histoire, c'est génial !
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Dim 2 Jan - 22:51

Merci pour vos commentaires les filles, contente que ça vous plaise =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Lun 31 Jan - 11:01

Moyenne : 9.2/10

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Mer 23 Fév - 0:19

Bon je sais j'arrive à la bourre !!!! XD
C'est pas ma faute d'abord ! J'ai été kidnappée par des extraterrestres !!! mdrrrrrr

J'ai du me taper au moins 2 fou rire en lisant ton OS et évidemment comme chaque fois que je lis un de tes lemons, j'ai la bouche seche !! Toujours aussi torride ! Je kiffe et sur-kiffe comme d'habitude !

Mais c'est quoi cette histoire de lendemain ??? Nan parce que moi aussi je veux savoir ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Dim 27 Fév - 19:23

J'suis tombée sur ce topic par hasard et quand j'ai vu que t'avais écrit un OS j'peux te dire que t'as égayé ma journée Very Happy C'est toujours aussi bien écrit, drôle, piquant et y'a toujours cette tension sexuelle qu'on retrouve dans chacune de tes fics ! Bref, j'ai adoré =D
Revenir en haut Aller en bas
Redhead
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 27
Localisation : Huuum t'aimerais le savoir hein =P
Emploi/loisirs : Ménade nue obsédée ne portant qu'une couronne
Humeur : Euphorique
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   Jeu 17 Mar - 12:41

Roh merci pour les com's les filles =D
Ca me fait penser qu'il faut que je la poste sur le blog du RPF un jour...MDR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://rpattz-lemon-fic.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passion sur les rails. *OS de Noël* /!\ Lemon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pattinson France Forum :: Concours de Noël-
Sauter vers: